space space
spaceLogo
space
space space space space space space
space
space
space
English version
|
space
Ingrid Mourreau space|space2003
|
|
space
space
space
Expositions & catalogues | Multiples
space
space
space
space space space

space
space
Sans titre, 1999 gouache sur papier, 13x18 cm
space
space space
Sans titre, 2003 gouache sur papier, 13x18 cm
space
space
space
« Ma vie a comblé mes espérances. J’exerce depuis dix ans maintenant la profession de gynécologue, et je tripote à ce titre une quantité formidable de personnes, surtout des femmes. Je regrette à ce titre que les hommes ne s’occupent pas mieux de leurs femmes. S’ils leur consacraient ne serait-ce qu’un dixième du temps qu’ils passent à boire ou à faire semblant de travailler, le monde ne serait pas ce qu’il est.
Parfois je pense à ces savants américains qui étudient la sensibilité des plantes à grands coups d’électrodes collées sur les nervures. Je les imagine de retour chez eux, le soir, après une journée de sensibilité végétale. Lequel d’entre eux s’étonne du mince lacis de veines et de ridules qui tend le corps de son épouse ? Lequel surveille sa capacité de réaction aux chocs émotifs ? Lequel s’assure qu’elle a assez d’air et de lumière ? Je ne veux accuser personne, mais, croyez-moi, les femmes ont au moins autant de capteurs sensitifs que les bégonias, il serait temps d’y penser. »

Marie Desplechin, Laetitia (la joie), Trop sensibles, ed de l’Olivier, 1995
space
Contact :
ingrid.mourreau@wanadoo.fr
www.documentsdartistes.org/mourreau
 
 
 
 
spacer

space